pergola 4x3

Pergola bioclimatique 4×3 : caractéristiques

La pergola bioclimatique, par sa température ambiante confortable en toute saison, est la meilleure solution pour augmenter la superficie habitable d’un bâtiment commercial ou privé ; et cela, sans nécessiter de grands travaux.

Une pergola bioclimatique, qu’est-ce que c´est ?

Les lames du toit de la pergola classique sont fixes, celles de la pergola bioclimatique sont orientables. Cela permet de modifier l’inclinaison de ces lames en fonction des radiations solaires et de la direction du vent.

Obéissant aux lois de la physique, la régulation de l’inclinaison des lames entraîne des mouvements d’air qui assurent en permanence le maximum de confort thermique sous la pergola. Cette gestion intelligente des flux thermiques représente une sensible économie d’énergie, diminuant les besoins en air conditionné l’été, et en chauffage l’hiver.

Lorsque les lames sont ouvertes à 90º, la lumière du soleil passe sans entraves, ou la neige ne s’accumule pas sur la structure. Inclinées à 45 ou 135º, les lames assurent une ventilation naturelle. Fermé (0º), le toit offre une protection totale contre le soleil ou la pluie.

Les possibilités d’orientation permettent également de contrôler la luminosité sous la structure, et le jeu des lignes géométriques de l’ombre.

L’évacuation des eaux pluviales se fait par les poteaux.

Une pergola peut s’adosser directement au mur d’un bâtiment, ou se fixer entre deux murs, sans besoin dès lors de poteaux pour être soutenue. Les modèles les plus communs sont les pergolas autoportées ou indépendantes, qui s’appuient sur trois ou quatre poteaux.

La pergola sur-mesure

Une pergola peut s’adapter aux dimensions souhaitées ou à la configuration des lieux. Elle est alors fabriquée sur-mesure pour s’intégrer au mieux à son environnement.

Ses dimensions les plus courantes sont de 4x3m (12 m²). Sa hauteur peut aussi être sur-mesure, en général entre 2,20 et 3 mètres. On préconise que la superficie de la pergola ne dépasse pas le tiers de l’espace découvert alentour.

La couleur peut varier des tons chauds, comme le beige, pour les constructions anciennes, aux tons plus modernes, comme le blanc, pour les bâtiments plus récents.

Le matériau le plus couramment utilisé pour la structure d’une pergola est l’aluminium, réputé pour sa résistance à la corrosion et sa recyclabilité. Le métal, le bois ou le plastique sont néanmoins des options envisageables.

Le design, en général, est fonctionnel, minimaliste, pour s’adapter à tous les styles architecturaux.

Si la pergola dépasse 5 m² de superficie, elle doit être déclarée auprès de la commune.

Les options

Les pergolas bioclimatiques peuvent être équipées d’accessoires pour optimiser leur usage et les personnaliser.

Sur les parois latérales, peuvent s’installer des stores, des écrans contre le vent ou même des panneaux vitrés.

Le mécanisme d’inclinaison des lames peut être motorisé, et automatisé.

Pour automatiser entièrement le fonctionnement des lames du toit, il existe des systèmes intelligents, qui, à travers des capteurs de pluie et de vent, régulent automatiquement l’inclinaison des lames. Ils se gèrent à travers un simple smartphone, même à distance.

Une illumination avec des bandeaux LED est encore une option. On préconise un bandeau LED d’un mètre de longueur par 5 m².

Pour augmenter l’usage de la pergola durant les soirées plus froides, il existe l’option d’installer un chauffage, orientable.

Pour un usage privé ou professionnel, on peut aussi prévoir des hautparleurs, avec connexion Bluetooth sans fil.

Un revêtement spécial des lames permet d’atténuer le bruit de la pluie sur le toit.

Augmenter la superficie habitable d’une maison ou d’une entreprise devient alors un véritable confort, de jour comme de nuit, qu’il pleuve, qu’il vente ou sous la canicule.